La Banque arabe pour le développement économique en Afrique, suit avec beaucoup d’attention, la propagation du Coronavirus COVID-19 à l’échelle mondiale et les risques potentiels sur le continent africain. Tenant compte de la gravité de la situation, le Conseil d’Administration de la BADEA a décidé – comme première étape – d’allouer une enveloppe de 100 millions de dollars américains pour soutenir les efforts des pays de l’Afrique subsaharienne afin de prévenir et/ou minimiser la propagation de la pandémie. « La BADEA est soucieuse comme elle l’a toujours été d’apporter des réponses rapides et efficaces aux priorités des pays bénéficiaires de son assistance », a déclaré Sidi Ould Tah, Directeur général de la BADEA. Et d’ajouter : « Consciente de la taille du défi à relever, la BADEA sera fidèle à son approche qui privilégie le partenariat. Elle s’engage à conjuguer ses efforts avec les autorités des pays bénéficiaires, les partenaires de développement de l’Afrique et les acteurs locaux ».